Les activités Montessori pour le cycle 0 – 3 ans

Montessori et autisme

Avant de revendiquer le fameux motto Montessori, « Aide-moi à faire seul », le nourrisson aspire d'abord à exister et à trouver sa place dans un microenvironnement qu'il va apprendre à découvrir chaque jour, avec l'aide de ses parents et éventuellement de son éducateur à la crèche… une ambition que résume parfaitement la devise « Aide-moi à être ».

Quel atelier Montessori lui proposer pour l'aider à satisfaire son besoin d'épanouissement ?

« Aide-moi à être » : l'objectif des ateliers Montessori pour les 0 – 3 ans

Depuis sa naissance et jusqu'à l'âge de 3 ans, l'enfant se caractérise par un « esprit absorbant inconscient ». Il accumule des impressions floues sur le monde extérieur sans opérer de choix et sans prendre de décision. Il se nourrit de ce que son environnement lui offre ou lui refuse. Il absorbe sa culture, sa langue maternelle, sa chambre. Il s'imprègne sans exploiter ses observations et sa perception pour l'action.

L'enfant devient marcheur parce qu'il est entouré de marcheurs. Il se conditionne pour devenir locuteur de la langue qu'il entend entre 0 et 2 ans. Il intériorise des expériences qui jettent les bases de la future personne qu'il sera. Le cycle 0 – 6 ans est rythmé par ce que l'on appelle « les périodes des sensibilités spéciales ». Il s'agit de fenêtres temporelles passagères où le jeune montessorien est particulièrement réceptif à l'acquisition d'un caractère déterminé.

Une fois cette aptitude développée, la sensibilité spéciale cesse. Maria Montessori a identifié 6 périodes à sensibilités spéciales chez l'enfant de la naissance jusqu'à l'âge de 6 ans :

- L'ordre ;
- Le mouvement ;
- Le développement social ;
- Le raffinement sensoriel ;
- Les petits objets ;
- Le langage.

L'environnement doit donc être construit de manière à saisir ces opportunités qui participent activement à l'apprentissage de la vie. Bébé a un besoin de routine qui lui procure un sentiment de sécurité, nécessaire à son épanouissement. Il doit pouvoir retrouver chaque chose à sa place habituelle pour construire sa vision du monde qui l'entoure. Les ateliers Montessori pour le jeune enfant âgé de moins de 3 ans seront majoritairement réalisés par les parents, à moins qu'il ne fréquente une crèche Montessori.

Dans tous les cas, l'éducateur (parents ou enseignants) doit suivre quelques principes de base pour maximiser l'intérêt des ateliers :

- L'énergie de l'éducateur doit être concentrée dans l'aménagement et la préparation d'un environnement sécurisé, pas dans la participation effective aux ateliers, dans un élan d'autonomie et d'autodiscipline ;

- Ne pas intervenir immédiatement après une erreur. L'apprentissage à cet âge-là se fait par une succession d'erreurs qui vont conduire à la bonne réalisation ;

- Ne forcez pas l'enfant à exercer une activité qu'il n'a pas envie de faire sur le moment, mais présentez-lui inlassablement les activités refusées auparavant pour l'aider à acquérir de nouvelles aptitudes et l'inciter à surmonter ses imperfections, toujours dans une attitude bienveillante et aimante.

Bien comprendre le rôle du parent-éducateur Montessori dans le cycle 0 – 3 ans

Pour se mettre dans le bon état d'esprit et aider efficacement bébé à évoluer et à s'épanouir, les parents doivent s'éloigner de la perception de l'enfant véhiculée par la société, afin de reconstruire une vision nouvelle et authentique de son potentiel. C'est un être à part entière que l'on se doit de traiter avec respect et bienveillance, sans exagérer la relation d'autorité. Et cela commence par votre réaction à ce que vous considérez comme étant des erreurs lors des ateliers.

L'enfant ne renverse pas le sel par terre pour gâcher votre matinée. Il expérimente, essaie, tente des choses, répète inlassablement pour saisir les causes et les conséquences et apprendre de son environnement, comme le ferait un scientifique dans un laboratoire. A cet âge, il n'agit pas pour un résultat, mais pour l'action elle-même. S'il aperçoit un robinet avec de l'eau qui coule, il voudra se laver les mains, pas pour qu'elles soient propres, mais pour l'action en elle-même.

Il se nourrit du terrain, laissez-le répéter les actions qui le fascinent sans l'interrompre, si cela ne nuit pas à santé ou à sécurité. En somme, l'enfant est à ce stade attaché au processus, pas au résultat. Avant d'aborder les ateliers thématiques que vous pouvez proposer à l'enfant, voici quelques activités du quotidien qui l'impliqueront progressivement dans la vie à la maison :

- Laver les légumes avec des ustensiles adaptées à l'enfant ;
- Laver une petite casserole pour enfant ;
- Rincer des vêtements de poupée, les essorer et les étendre sur un étendoir pour enfant ;
- S'habiller seul ou avec une aide limitée ;
- Dérouler un petit tapis ;
- Verser la nourriture pour un animal de compagnie.

Entre 0 et 3 ans, l'éducateur Montessori ne dispose pas d'une grande marge de manœuvre car l'enfant n'est pas encore capable de respecter une règle bien définie. L'éducateur va alors agir par l'environnement immédiat de l'enfant, d'une manière indirecte. Il veillera à fixer un environnement limité dans lequel l'enfant pourra évoluer en liberté, même sans la surveillance d'un adulte. La liberté dans un cadre limité, c'est finalement la clé de la pédagogie Montessori pour ce cycle.

Si vous voulez que votre enfant ne touche pas à ce vase auquel vous tenez tant, rendez-le invisible plutôt que de surveiller constamment l'enfant. Cela vous donnera du répit tout en prévenant tout sentiment de frustration chez l'enfant. Bien entendu, vous ne pourrez pas éloigner la frustration de manière définitive. Au supermarché, chez le médecin, sur le chemin de l'école, vous vous trouvez dans un environnement non-maîtrisé.

Il faut accepter les émotions de l'enfant et tout simplement être présent pour lui. Il ne s'agit pas forcément d'un caprice, mais plutôt d'une incapacité cérébrale à maîtriser ses émotions.

Les activités Montessori pour les 0 – 3 ans

- La première activité que vous présenterez au nourrisson sera celle de l'observation des mobiles Montessori (le mobile de Munari, le mobile des octaèdres, le mobile de Gobbi et le mobile des danseurs). Ils lui permettront de travailler de son acuité visuelle et donc d'aborder la suite des évènements en toute sérénité. Il est important d'éviter toute sur-stimulation dans l'environnement immédiat de l'enfant ;

- Des activités pour l'initier à la préhension et ainsi que objets destinés à travailler la coordination œil-main et qui encourageront bébé à se tenir assis. Il s'agit par exemple des anneaux à enfiler (ou Fisher-Price). Commencer par lui présenter le plus grand anneau de la série, puis complétez avec les autres anneaux en suivant un diamètre décroissant pour vous adapter aux progrès de l'enfant et éviter la frustration et la lassitude ;

- Dès 18 mois, faites participer l'enfant au maximum aux tâches quotidiennes de la maison : mettre la table, couper des bananes avec un petit couteau en plastique, presser des agrumes, balayer, nettoyer, laver ses mains, épousseter, planter des graines, etc. ;

- Des plateaux de pâte à modeler et d'argile, sans lui donner d'indications précises ;

- Des disques entrelacés et des anneaux sur tige ;

- Une balle de préhension…