Aménager une chambre Montessori pour un enfant de 3 ans

La chambre Montessori

L'aménagement de la chambre d'un petit montessorien va s'inspirer des dires de Maria Montessori : « Nous devons offrir à l'enfant un environnement qu'il peut utiliser lui-même : un petit lavabo, un bureau avec des tiroirs qu'il peut ouvrir, des objets d'utilisation courante qu'il peut manipuler, un petit lit dans lequel il peut dormir la nuit sous une belle couverture qu'il peut remettre lui-même ». Un seul mot d'ordre : l'autonomie.

Encore plus que pour un nourrisson, l'enfant de 3 ans a de l'énergie à revendre. Il a développé sa motricité et compte en faire usage. Des armoires longitudinales avec des poignées hors de portée, un lit trop haut, un coffre à jouets qu'il n'arrive pas à ouvrir sont autant d'éléments de frustration que la méthode Montessori cherche à bannir. « LA » chambre enfant Montessori n'existe pas. Les chambres des enfants doivent clairement refléter leur personnalité, leurs goûts et leurs centres d'intérêt. La pédagogie Montessori n'est là que pour aiguiller.

On évite la surcharge, on raisonne en largeur plutôt qu'en hauteur

On reste sur les mêmes bases présentées pour la chambre Montessori pour nourrisson. On va privilégier une ambiance zen, des couleurs claires et apaisantes, des matières naturelles comme le coton et le bois. La tentation de la surcharge doit être évitée : souvent, voulant bien faire, les parents multiplient les achats « coup de cœur », tombant ainsi dans le piège de la sur-stimulation qui nuit au développement sensoriel et cognitif de bébé.

Dans sa chambre, c'est à vous de vous mettre à quatre pattes ou à genoux. Bébé doit rester à sa hauteur. Veillez ainsi à organiser sa chambre selon cette contrainte : les quelques tableaux accrochés au mur doivent donc être à un mètre du sol, pas plus. Cela permettra à votre enfant de les visualiser avec un certain confort visuel. Préférez une commode à tiroir à une armoire lourde et encombrante. Disposez des pictogrammes explicites sur les tiroirs pour représenter les types de vêtement : chaussettes, pantalons, pulls, pantalons… Bébé sera fier de s'habiller comme un grand, même si tout ne sera pas forcément assorti !

Evitez le lit à barreaux. Misez plutôt sur un matelas placé directement sur le sol. Il favorisera la liberté de mouvement et évitera les mauvaises chutes… surtout si votre enfant est du genre cascadeur ! Placez le matelas dans un coin de la chambre de manière à offrir à votre enfant une belle vue d'ensemble sur sa chambre. Cette sensation de maîtriser son environnement le poussera à l'activité, à l'exploration et à l'autonomie.

Le tapis : une valeur sûre de la chambre Montessori

La chambre Montessori d'un enfant de 3 ans doit faire la part belle aux livres et aux jouets. Comme pour le mobilier, ceux-ci doivent rester accessible pour encourager bébé et prévenir tout sentiment de frustration, surtout en votre absence. Disposez-les dans des bacs et des paniers ouverts, ou encore dans des étagères disposées à sa hauteur. Préférez la qualité à la quantité. Vous pouvez faire le tri au fur et à mesure pour stocker (ou donner) les jouets qui ne l'attirent pas.

Disposez un beau tapis douillet dans l'aire de jeu. Ce sera le QG de bébé, surtout avant l'acquisition de la marche. Choisissez un tapis dont la couleur contraste clairement avec celle du sol. Cela permettra à votre enfant de bien délimiter son espace de jeu et d'acquérir une certaine autodiscipline. Rappelez-vous enfin que vous pouvez toujours délocaliser un espace si la superficie de la chambre n'est pas suffisante. L'aire de jeu ou la commode peuvent très bien migrer dans un couloir ou au salon, par exemple.