Focus sur le lit Montessori

Lit Montessori

C'est la composante centrale de la pédagogie Montessori à la maison. Le lit Montessori, qui n'est finalement qu'un matelas posé au sol au coin dans la chambre, sera le plus beau cadeau que vous puissiez faire à son épanouissement, à son autonomie et à son développement sensoriel et cognitif. Car si la méthode Montessori est surtout médiatisée par le prisme du jardin d'enfant et de l'école primaire, elle encadre aussi la vie de l'enfant à la maison pour assurer un continuum éducatif cohérent et fructueux.

Bébé doit être chez lui, avec tout ce que cela implique : il doit avoir accès à ses jouets préférés et à ses vêtements, il doit être en mesure de se regarder dans le miroir et surtout de quitter son lit au réveil, que ce soit le matin ou l'après-midi, après sa sieste. Mettez-vous à sa place : vous n'avez plus sommeil, mais vous devez rester au lit, dans l'attente que l'un de vos parents viennent vous « délivrer ». Le lit sans barreaux vient donc concrétiser cette pédagogie à la maison, puisqu'il conditionne l'accès aux trois autres espaces de la chambre Montessori (alimentation, change et jeu). Qu'est-ce qu'un lit Montessori pour enfants ? Comment le fabriquer soi-même à moindre coût ?

Le lit Montessori convient-il à tous les enfants ?

Dans une chambre Montessori, la première chose qui frappe l'œil non initié reste l'horizontalité de la pièce. On se met à la hauteur de l'enfant et on aménage une chambre à la fois fonctionnelle et stimulante, en évitant le plus possible la hauteur pour éloigner tout sentiment de frustration. Les tableaux et autres objets accrochés au mur sont à moins d'un mètre de hauteur, la commode dispose de tiroirs bas faciles à ouvrir, les jouets sont dans des étagères accessibles ou dans des coffres « renversés » et le matelas est posé sur le sol, sans barreaux, facile d'accès. Maintenant, est-ce que tous les enfants « répondent » bien au matelas posé sur le sol ? La réponse est non, évidemment.

Un enfant très énergique va probablement vous en faire voir de toutes les couleurs avant de se résoudre à aller se coucher. Si ses siestes sont courtes et son sommeil agité, il va avoir du mal à acquérir l'autonomie nécessaire pour se reposer. Et comme l'enfant est un penseur concret, il peut ne pas assimiler la barrière immatérielle entre l'espace de repos et les autres espaces de sa chambre comme il assimilerait la barrière physique d'un lit à barreaux. La pratique nous montre toutefois que plus tôt vous équiperez la chambre de votre enfant d'un lit Montessori sans barreaux, plus il aura de chances de l'adopter sans problème.

Que faire si votre enfant boude constamment le lit Montessori ? Vous avez deux options :

- Passer à un berceau classique ou à un lit surélevé à barreaux pendant un certain temps. Dans ces cas-là, on recommande généralement de faire la transition vers un lit Montessori vers l'âge de 2 ou 3 ans ;
- Déplacer le lit Montessori dans votre chambre. C'est une petite autonomie qui prépare la grande. Une fois que bébé aura acquis les bases, vous pourrez alors déménager le lit dans sa chambre.

Pour les jeunes enfants, la ritualisation du sommeil peut être un moyen de favoriser un endormissement rapide et de régulariser ainsi les cycles. Il peut s'agir d'une petite mise en scène dans laquelle interviennent des tâches récurrentes comme le choix du pyjama, le doudou, la lumière tamisée, le choix de l'histoire à lire ou de la berceuse à chantonner, etc. Votre enfant va peut-être refuser de s'endormir sans la présence d'un des parents.

Ne cédez pas à cette habitude car il est compliqué d'y mettre un terme par la suite. Vous vous désengagerez progressivement de ce rituel pour favoriser l'autonomie de votre enfant. Si nécessaire, rassurez-le en lui précisant bien que vous viendrez lui dire « bonne nuit » dans son sommeil.

Une vraie délivrance pour papa et maman !

Le matelas au sol matérialise la perception du repos dans la méthode Montessori. Ce dernier est voulu, non subi. Bien sûr, les parents doivent constamment veiller à ce que leur enfant dorme suffisamment pour se reposer. Un enfant âgé de 2 ans doit dormir, en moyenne, entre 12 et 14 heures, réparties entre le sommeil de nuit (10 à 12 heures) et la sieste (environ 2 heures). Mais là où le lit Montessori constitue une petite révolution pour la parentalité, c'est qu'il ne bride pas l'élan explorateur de l'enfant qui s'est suffisamment reposé.

Le repos par l'obligation et la contrainte, au-delà de ce qui est raisonnable, est une approche contreproductive selon la pédagogie de Maria Montessori. C'est pourquoi il est primordial d'y intégrer, progressivement, les notions d'autonomie et d'autodiscipline. Pendant son temps d'éveil, votre enfant doit pouvoir bouger à loisir, jouer, expérimenter et explorer son environnement librement sans aucune contrainte, si ce n'est celle de la sécurité.

Il y a un autre avantage à opter pour un lit bébé Montessori : le coût, qui se résume à celui du matelas. Si vous souhaitez ajouter au matelas une structure en bois, vous en aurez pour moins de 30 € avec un peu de bricolage. Vous pourrez alors personnaliser votre création au gré de vos envies en y intégrant des petits coussins, des jouets et autres artefacts, tout en restant dans l'esprit de la pédagogie Montessori qui fuit la sur-stimulation sensorielle.

Comment fabriquer un beau lit Montessori ?

S'il se résume le plus souvent à un simple matelas posé au sol dans un coin de la chambre, le lit Montessori peut arborer une belle structure en bois tout simple qui lui donnera du corps. Avec un peu d'huile de coude, vous allez pouvoir le fabriquer vous-même. Un lit Montessori se vend au minimum à 300 €, sans compter les frais de port. En DIY, vous diviserez ce coût par 10, au moins ! Le jeu en vaut la chandelle.

Comme pour tout le mobilier de la maison Montessori, votre lit doit obéir à un principe simple : être accessible à l'enfant qui doit pouvoir y entrer et en sortir sans votre aide et sans craindre la chute. Pour fabriquer vous-même un beau lit Montessori pour la chambre de votre enfant, vous aurez besoin du matériel suivant :

Une visseuse
Une scie électrique ou, à défaut, une scie à main
Une lime ;
Une éponge abrasive pour le polissage ;
Des vis à tête fraisée ;
13 tasseaux pour la structure en bois. Vous pouvez même opter pour du bois de récupération.

Il vous suffira par la suite de construire une structure une bois classique avec 4 tasseaux horizontaux pour la base, 4 tasseaux verticaux pour les piliers et 5 tasseaux pour la structure du toit. Pour un tutoriel détaillé avec le mode opératoire, les dimensions des tasseaux et les bonnes pratiques, rendez-vous sur la page « Fabriquer un lit Montessori ».