Le mobile des octaèdres

Bébé a désormais un mois et demi, et il est grand temps d'introduire un peu de couleur dans son environnement immédiat ! Après l'avoir laissé apprécié les contrastes et nuances du mobile de Munari, vous allez pouvoir lui proposer le mobile des octaèdres qui reprend les trois couleurs primaires : le jaune, le rouge et le bleu, avec une autre nouveauté pour votre enfant : l'apparition de la troisième dimension qui va accompagner l'amélioration de son focus et de sa perception de la profondeur.

Intéressons-nous aujourd'hui au deuxième objet de cette pédagogie dans le cadre de notre focus sur les mobiles Montessori !

Le mobile des octaèdres introduit bébé à la couleur et à la 3D

Après avoir passé trois semaines à reporter ses yeux sur le mobile de Munari et ses formes géométriques en noir et blanc, bébé va vite réclamer quelque chose de plus solaire, de plus coloré. L'octaèdre est un polyèdre à huit faces triangulaires, et c'est la principale forme qui compose ce mobile Montessori qui fait suite à celui de Munari vers l'âge de 6 semaines. Concrètement, il s'agit d' un ensemble de trois polyèdres, chacun reprenant une couleur primaire (jaune, rouge et bleu) fabriqués en papier cartonné que l'on va suspendre au-dessus du berceau de bébé pour favoriser son développement sensoriel et cognitif.

L'objet va alors faire office d'initiation à la profondeur pour votre enfant au gré des courants d'air et des reflets de la lumière. Comme le reste des mobiles Montessori, le mobile des octaèdres va appuyer le développement de l'attention de bébé, stimuler son focus, l'aider à mieux distinguer les différents tons, l'aider à travailler la profondeur de champ et le baigner dans un environnement esthétique.

La disposition des couleurs et des hauteurs n'est pas aléatoire. En effet, l'octaèdre à la couleur jaune sera le plus éloigné de bébé car c'est une couleur qu'il perçoit très facilement, contrairement à la couleur bleue qui sera la plus rapprochée. Le mobile des octaèdres devra être hors de portée de l'enfant, au-dessus de sa poitrine pour garantir un certain confort d'exploration.

Ce mobile doit à priori accompagner bébé pendant trois semaines, mais il appartient aux parents d'observer la réceptivité de l'enfant à cet objet coloré. Si bébé continue à focaliser son attention sur les octaèdres passée la troisième semaine, vous pouvez reporter le passage au mobile de Gobbi de quelques jours. Plus que les durées standards proposées par Maria Montessori, c'est bien l'observation qui va permettre aux parents de suivre le développement de l'enfant pour personnaliser l'approche Montessori et s'adapter aux aptitudes propres de bébé.

Comment fabriquer soi-même le mobile des octaèdres ?

Dessinez (ou téléchargez) trois patrons d'octaèdre, que vous allez imprimer sur du papier carton avec un grammage supérieur ou égale à 125 pour des raisons de praticité. Découpez soigneusement chaque patron, collez un fil de soie à l'aide d'un morceau de scotch sur la face interne de la base de l'octaèdre puis collez les arêtes.

Il suffit de suspendre les trois octaèdres en escalier selon l'ordre suivant : jaune à bonne hauteur, rouge à mi-hauteur et bleu à faible hauteur. Notons enfin que certains parents préfèrent positionner le jaune au milieu pour donner aider l'enfant à mieux percevoir la différence entre les couleurs, le jaune « cassant » le côté quelque peu sombre du bleu et du rouge lorsque ces couleurs sont sur du papier carton. Rien ne vous empêche de changer la disposition des couleurs après une semaine ou deux.